lundi 11 février 2013

Contes de fées en images : entre peur et enchantement

Picaud, Carine
Piffault, Olivier

Contes de fées en images : entre peur et enchantement
La Martinière, 2012

82-34(4)
82-053.2
741-053.2
  • Contes de fées -- Europe -- Illustrations
  • Livres illustrés pour enfants -- Europe
  • Illustrateurs pour la jeunesse -- Europe

Cet ouvrage offre une iconographie très riche et aborde les imaginaires de cent vingt artistes à travers les trois derniers siècles.
On y redécouvre aussi dix contes européens incontournables éclairés par une présentation originale.
Localisation
PROF82-34
PIC
C

jeudi 7 février 2013

A la Maison de la poésie à Namur

"Le français en Belgique et dans le monde : quelle diversité pour quel avenir ? par Michel Francard"




La Maison de la Poésie vous propose une Soirée langue française en compagnie de Michel Francard autour de la question :
"Le français en Belgique et dans le monde : quelle diversité pour quel avenir ?"
Le français de Belgique a fait longtemps l’objet de jugements sévères, vilipendant les flandricismes, les wallonismes et autres belgicismes. Cette conception négative de la langue se modifie progressivement aujourd’hui pour privilégier une autre vision : Bruxellois et Wallons usent d’un français original par rapport à d’autres aires de la francophonie, issu de nombreux brassages linguistiques et utilisé dans tous les domaines de la vie quotidienne.


Cette évolution, illustrée par le Dictionnaire des belgicismes (Francard et al., De Boeck, 2010), est également observée dans d’autres pays francophones : le Québec, la Suisse romande et bien d’autres communautés valorisent la spécificité de leur patrimoine linguistique. Mais alors qu’aujourd’hui toutes les langues de grande diffusion sont minorisées par rapport à l’anglais, a-t-on intérêt à préserver la diversité linguistique du français ou, au contraire, à prôner un français « international » standardisé ? Michel Francard abordera cette question en référence à la francophonie dans son ensemble et au marché linguistique mondialisé.
Michel Francard est docteur en philosophie et lettres de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve). Professeur ordinaire dans cette même université, il y a assumé divers engagements institutionnels, dont le mandat de vice-recteur aux relations internationales, de 2004 à 2009.
Michel Francard est le fondateur du centre de recherche VALIBEL (Université catholique de Louvain), créé en 1989. Il est membre du comité de rédaction ou du comité scientifique de plusieurs revues internationales, dont Journal of French Language Studies [Cambridge, UK], Cahiers de sociolinguistique [Rennes, France], LIDI [Lingue e Idiomi d’Italia, Manni, Italie]. Il dirige la collection Grevisse Langue Française aux éditions De Boeck-Duculot.
Ses recherches actuelles portent principalement sur les variétés de français d’aujourd’hui et sur leurs rapports avec l’environnement linguistique, social, politique et économique. Il a collaboré à la rédaction de plusieurs dictionnaires du français mettant en évidence l’apport des différentes communautés francophones à travers le monde (Dictionnaire universel, Dictionnaire universel francophone) et a contribué à la création de la Base de données lexicographiques panfrancophone (BDLP), mise en ligne en 2004. Il est chargé de la révision des entrées consacrées au français en Belgique depuis l’édition 2008 du Nouveau Petit Robert. Il a récemment publié, en collaboration avec Geneviève Geron, Régine Wilmet et Aude Wirth, le Dictionnaire des belgicismes (éditions De Boeck, 2010).